• Loin de son absence, Shez (Grasset)

    Le malaise est présent du début jusqu’à la fin de ce roman. Il est difficile de comprendre le mode de fonctionnement de ce "couple" et le comportement du père. Ofra ressent un attachement et un amour compréhensible pour son père et malgré sa conscience de la situation anormale qu’elle vit, elle n’arrive pas à se détacher de cet « amour », de cette emprise. Comment se sortir d’une relation incestueuse alors qu'elle ne connait que cela depuis toujours. Sa vie affective et matérielle dépend de ce père qui est lui aussi prisonnier de cette relation.

    Ce livre m'a plu mais aussi m'a mise mal à l'aise à la lecture de certaines pages, incompréhension aussi mais surtout une immense compassion pour cette femme.

    Une interrogation sur l’auteur, a-t-elle aussi connu l’inceste pour si bien décrire la dépendance et les sentiments ambigus qu'Ofra ressent pour ce « père  bourreau » ?

    Loin de son absence, Chez (Grasset)

    Résumé de la maison d’édition

    Ofra et Moshé vivent en couple, partagent leur appartement, leur lit, elle veut lui plaire, il la désire, elle l’exaspère, il la manipule, la tient à distance mais finit toujours par revenir vers elle. Elle a trente-quatre ans, lui la soixantaine, et cette femme vit toujours avec son père qui est aussi son amant.

    Dans une langue simple et poétique, ce roman raconte l’histoire d’une détresse peu ordinaire, dans la banlieue de Tel-Aviv. En toile de fond, quelques voisins, la psychologue et l’amie, Shez, elle-même victime d’inceste dans son enfance. Cette dernière – qui a visiblement surmonté ses traumatismes – fait de son mieux, avec la psychologue, pour arracher Ofra à cette relation interdite. Or il n’est pas facile de renoncer à la chaleur et à l’amour du seul homme qui l’ait jamais approchée. Jusqu’à ce que sonne l’heure où le choix ne dépend plus seulement d’elle et de lui…

     

    Ce livre a été adapté au cinéma et a été présenté au festival de Cannes 2014 sous le titre Loin de son père et est sortira bientôt dans les salles.

     

    « Chien - Samuel Benchetrit (Grasset)Voyage de noce avec ma mère, Véronique Sels (Calmann -Levy) »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :