• Livre: coup de coeur

     Chanson douce, Leila Slimani (Gallimard)

     Ce deuxième livre de Leila Slimani est une vraie réussite et vu qu’elle a remporté le prix Goncourt, je ne suis donc pas la seule à le penser, sans avoir la prétention d’écrire que je m’en doutais même si c’est ce qui se racontait dans beaucoup d’émissions littéraires.

     Ce livre, je l’ai lu en à peine une journée, commencé un midi, continué un soir et terminé un matin pendant mon trajet de train.

     « Le bébé est mort » voilà commence ce roman qui va vous tenir en haleine et vous faire demander pourquoi, comment, la nounou qui adore les enfants en arrive à ce geste ?

     Si vous aimez les livres psychologiques, avec du suspens, si vous aimez les livres bien écrits, les phrases cinglantes, je vous le conseille fortement. C’est la certitude de passer un excellent moment.

     La nounou trop parfaite que pour être vraie, sa condition et sa vie hors de la famille bourgeoise est misérable et parfaitement décrite. La culpabilité et l’envie de la mère de vivre sa femme hors de son foyer, tout admirablement notre vie de femme et mère active. Les questions, les doutes que nous avons en tant que mère, tout est passé au crible sous la plume imparable de ce magnifique auteur.

     L’auteur sait percer les angoisses d’une mère lorsque celle-ci confie son enfant à une inconnue.

     Synopsis :

     Livre: coup de coeurLorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer.

    Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

    A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture.

    Le style sec et tranchant de Leila Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

     

    « Coup de coeur musicalSe soigner avec les huiles essentielles et les plantes »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Septembre à 08:21

    félicitation pour le travail abattu.

    un blog à visiter absolument

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :